top of page
Montagne enneigée
Rechercher

Sobriété, agilité… n'est-ce pas la même chose ?


La tendance est à la sobriété … est-ce si sûr ?


Depuis 2/3 ans, le mot sobriété est très à la mode.


Quelle signification revêt-il exactement ? Quelle différence avec la frugalité ?


À l’origine, la sobriété concerne le liquide, la frugalité le solide.

L’adjectif sobre, attesté depuis le XIIe siècle, provient du latin s ōbrius, qui signifie « qui n’a pas bu, qui est à jeun ».

L’adjectif frugal signifie « qui jouit de la récolte, qui se contente de son revenu, qui est tempérant et pratique la modération. »

Aujourd'hui, la sobriété semble avoir gagné la bataille de la notoriété. Pour autant, est-ce bien vers de la déconsommation que les citoyens veulent aller ?


En effet, aujourd'hui, sobriété rime avec déconsommation, alors que frugalité nous incite à raisonner sur le "consommer mieux".

Surconsommation, gaspillage, les derniers rapports du GIEC incitent à se poser la question, en tant qu'entrepreneurs et citoyens. La réduction de son impact environnemental a cela d’intéressant qu’elle est à la fois bonne pour la planète mais aussi intéressante pour le portefeuille puisqu’elle permet de faire des économies.

Ce n’est pas tant de la décroissance que de la consommation responsable.


Opter pour la frugalité présente des avantages économiques significatifs pour les PME.


En priorisant l'optimisation des ressources et en éliminant le superflu, une entreprise peut non seulement réduire ses coûts, mais également renforcer sa résilience face aux fluctuations du marché. La frugalité incite à repenser les processus opérationnels, favorisant ainsi l'innovation et la créativité au sein de l'entreprise.


Alors que le sobriété dont on parle n'est pas une bonne étape car c'est une étape de frustration.


Quelques exemples


DACIA

En 1995, quand Louis Schweitzer demande de créer la Logan, le leitmotiv était de faire "du neuf mieux, pas du vieux moins bien"

C'est par nature une voiture frugale, une voiture neuve au prix d'une voiture d'occasion, simple, robuste, pas de superflus, économe à l'achat et à l'entretien.


LE RETROFIT

C'est remplacer le moteur thermique par un système de moteur électrique.

Au départ, l'administration n'a pas facilité son déploiement. La frugalité aurait été de simplifier, d'alléger ce système, de mettre au point un coût plus léger... pour éviter de mettre à la casse des véhicules qui ne pourront plus entrer dans les ZFE, soit 11 métropoles.

Dans une ZFE, un véhicule sur trois est un véhicule de "vie" : marchandise, construction, réparation, entretien, santé... le plus souvent qui roule au diesel et qui pourrait être transformé à l'électrique.


LE TEXTILE

Il faudra passer à une frugalité imposée. L'industrie textile est l'une des plus polluantes et ses déchets débordent.

Le site Shein pèserait pour 22% du carbone des adolescentes françaises selon Pixpay. Les placards sont pleins de vêtements mis une fois ou zéro fois, parfois jetés dans leur emballage d'origine.


La solution serait-elle un retour aux années 70 ?


Plutôt les principes et objectifs des années 70.


Il ne s'agit pas de revivre dans le passé, mais de consommer avec l'objectif des années 70 car aujourd'hui nous consommons trop.

Par exemple,

  • des produits neufs indiquent, depuis le 4 novembre 2022, un indice de réparabilité,

  • le retour de la consigne de verre,

  • des services couture développés par l'industrie textile pour ajuster ou réparer un vêtement,

  • l'économie circulaire, de seconde main etc...


La frugalité, c’est faire plus avec moins.


Finalement, c’est une vraie logique entrepreneuriale : nos dirigeants ont toujours piloté leur entreprise via ce prisme

29 vues
bottom of page